Au Congo-Brazzaville, le marché des panneaux solaires a le vent en poupe. Particuliers, entreprises : tout le monde s’équipe. Un business qui ne laisse pas insensibles les délinquants dans le département du Niari (sud). Après Makabana et Mossendjo, des personnes non identifiées ont fait main basse sur cinq (05) panneaux solaires utilisés pour le forage « Eau pour tous » dans le village Sossi à un jet de pierre de la ville de Louvakou.

Dans plusieurs villes du Niari, ce type de vol est très courant depuis ces dernières années.

Aucun chiffre officiel n’est encore disponible. Mais s’il semble que les particuliers sont pour l’instant plutôt préservés, ce n’est pas le cas des grandes installations.

Des plaintes dénonçant la disparition d’un grand nombre de ces plaques dans plusieurs villes du département inondent les tiroirs des différents commissariats de police.

Jusque-là, aucun voleur n’a été débusqué et aucune enquête policière n’a abouti.