Encore un drame dans la diaspora congolaise de France avec la mort par suicide de Thérésa, âgée de 18 ans qui s’est défenestrée à partir du quatrième étage de son immeuble après une dispute avec sa mère. Un geste inexplicable qui a crée l’émoi dans sa famille. Therésa, s’en va à fleur d’âge.

Les proches et famille de la disparue ont du mal à ce jour à comprendre le geste de Thérésa qui s’est jetée par la fenêtre depuis sa chambre, située au quatrième étage de l’immeuble. Selon la famille, peu avant de passer à l’acte, elle aurait eu un échange de paroles avec sa mère la reprochant de trop prêter attention à son téléphone.

Comme toute bonne mère, l’éducation et formation des enfants passent avant tout, et c’est dans ce contexte, qu’elle lui aurait intimé l’ordre de dormir pour se lever à l’heure le lendemain et être à l’école. Des propos sans doute mal interprétés par Thérésa qui a trouvé mieux de mettre fin à sa vie.

Des moments durs pour sa maman qui an enduré non seulement neuf mois de grossesse, mais aussi 18 ans d’éducation et encadrement. En Afrique et au Congo, son pays d’origine, il est impensable qu’un enfant se suicide aussi facilement à cause d’un ordre donné par les parents.

Les enfants nés en Occident perdent facilement les valeurs Bantou et se croient des européens avant que les vrais blancs leur rappellent leurs véritables origines. Depuis ce média, la rédaction compatit à la douleur de la famille.