La ville de Nkayi dans la Bouenza (sud) ressemble ce mardi matin à une ville fantôme. Les populations en colère suite au décès d’une femme enceinte, ont cassé, pillé et brûlé des services publics sans oublier le marché municipal. La situation est explosive, les populations ont pris le contrôle de la ville, gendarmes et policiers ont pris la poudre d’escampette.

La furie a débuté peu avant 8h. Le poste et le commissariat de gendarmerie et police même le marché n’ont pas échappé aux scènes de violences et de pillage visiblement très bien organisées.

Selon une source policière, un gendarme a tenté d’interpeller une femme enceinte sans bavette. Cette dernière a poussé le gendarme en arme par terre. Pris de colère, le gendarme a fait usage de son arme et a tiré sans sommation sur la femme qui est morte sur le champ.

Des autorités départementales que nous avons tenté de joindre au téléphone sont restées injoignables ou se sont refusées à tout commentaire.