L’homme d’affaires Simba Ngezayo a été tué par balles ce mardi 3 novembre 2020 en plein centre-ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

D’après les témoins de l’événement, Simba Ngezayo venait de déposer son enfant à l’école Arc en Ciel située dans le quartier Les volcans à Goma, avant d’être attaqué par un bandit armé à bord d’une moto.

Les mêmes sources expliquent qu’après cette attaque, cet opérateur économique, fils de Victor Ngezayo et associé gérant de l’hôtel Karibu, avait été acheminé à un hôpital de la place où il a succombé de ses blessures.

À cet effet, la société civile de Goma exige des enquêtes sur ce nième assassinat enregistré à Goma en plein jour.

« La société civile et toutes les communautés condamnent sévèrement ce nième assassinat en plein jour ce matin à 7h20 par des bandits sur moto, dans une place publique, à côté de l’hôtel Arc en Ciel, de monsieur Simba Ngazayo, fils de Ngezayo, gestionnaire de l’hôtel Karibu. Que les enquêtes soient menées jusqu’à l’arrestation et la condamnation de ces malfaiteurs. Trop c’est trop», déclare Marrion Ngavho, président de la société civile Goma.

La situation sécuritaire demeure préoccupante dans la ville de Goma. Outre les tueries, des cas de vols sont aussi signalés au quotidien dans la capitale du Nord-Kivu. Au mois d’octobre dernier, un autre opérateur économique avait été tué pendant la journée dans le quartier Katoyi, toujours à Goma.

Fidele Kitsa